string(17) "Pr NJINTANG YANOU"

NJINTANG YANOU Nicolas est né le 06 décembre 1969 à Mbanga-Moungo dans le Littoral. Il a achevé ses études primaires à l’Ecole publique CAMP Bertaud de Douala, il a effectué ses études secondaires au CES et TC de Bonandoumbé et au Lycée JOSS Douala sanctionnées par le Baccalauréat D avec la Mention Assez bien. Il a poursuivi avec les études universitaires à la Faculté de Sciences de l’Université de Yaoundé pour obtenir en 1992 une Licence de Biochimie Mention passable, en 1993 une maitrise de Biochimie Mention Assez bien, et en 1994 une première année de Doctorat Biochimie Mention Bien. Il part pour l’université de Ngaoundéré où il effectue ses études de Master en Sciences Alimentaires et Nutrition (SAN) de 1995-1998 pour obtenir son diplôme d’études approfondies en SAN avec la Mention Bien. Il soutient en 2003 le premier Doctorat PhD de l’Université de Ngaoundéré dans la spécialité Sciences alimentaires et Nutrition à l’Ecole Nationale Supérieure des Sciences Agroindustrielles (ENSAI). Il est en outre titulaire depuis 2008 d’une Habilitation à Diriger les Recherches en Biotechnologie et Industries Agroalimentaires de l’Institut National Polytechnique de Lorraine (INPL) de Nancy. Il est enseignant chercheur à la Faculté des Sciences de l’Université de Ngaoundéré depuis 1999 et par ailleurs Chef de Service de la Recherche Appui au Développement et la Coopération à l’ENSAI depuis 2010. Chargé de Cours de Biologie et Biochimie appliquée en 2003, il est passé Maitre de Conférences en 2010, pour monter pendant la session des Commissions Consultatives des Institutions Universitaires Camerounaises du 12-14 décembre au grade de Professeur Titulaire des Universités du Cameroun dans la spécialité de Biochimie et Technologie Alimentaires. Il est Chef d’Equipe de Recherche en Biochimie Appliquée au Laboratoire de Biochimie de la Faculté des Sciences, et chercheur permanent au Laboratoore de Biophysique, Biochimie Alimentaire et Nutrition de l’ENSAI. Il travaille étroitement avec le Laboratoire IBINNOV de l’Ecole de Biologie Industrielle de Cergy-Pontoise où il étudie la séparation tangentielle des protéines de légumineuse pour une utilisation en cosmétique ; le Laboratoire LIBIO de Nancy où il mène des travaux de physicochimie alimentaire des poudres ; et le Laboratoire URAFPA de Metz où il évalue la composition des principes bioactifs des poudres médicinales et leurs activités pharmacologiques. Il est expert en recherche et développement Agroalimentaire rattaché à AGRITECH-France. Ses thématiques de recherche sont centrées autour des poudres alimentaires et médicinales : les technologies de production, les propriétés physicochimiques, nutritionnelles, antioxydant et hypolipidémiant. Au stade actuel de ses recherches, Professeur NJINTANG a signé ou co-signé près d’une dizaine de contrats et conventions de recherche avec les institutions Nationales et Internationales (2 avec la fondation Internationale des Sciences IFS ‘1999-2002, 2003-2006’, 3 avec l’Agence Universitaire de la Francophonie dont un plus récent 2016-2017, 1 avec la Coopération Française (CORUS), 2 avec la Fondation Internationale pour le développement agricole FIDA, 1 plus récent avec le Consortium Extrapole de Lorraine). Auteur de plus de 100 publications scientifiques avec une soixantaine dans des journaux à facteur d’impact dont les plus importants sont Journal of Food Engineering et LWT de Elsevier, Food Measurement et Journal Food sciences and Technology de Springer, Starch de Wiley. Il est Co-Editeur d’un ouvrage scientifique intitulé « Tropical Roots and Tubers: Production, Processing and Technology. Edts Harish K. Sharma, Nicolas Y. Njintang, Rekha S. Singhal, Pragati Kaushal, ISBN: 978-1-118-99269-2, 648 pages, November 2016, Wiley-Blackwell. Il a encadré et fait soutenir 6 thèses de Doctorat dont 1 à l’Université de Maroua et 5 à l’Université de Ngaoundéré, 4 thèses sont soumises pour soutenances et 4 autres en cours de soumission. Plus de 50 Masters, et plus d’une vingtaine d’ingénieurs de conception en agroalimentaire ont été encadrés par le Professeur Njintang pour l’essentiel à l’ENSAI et la Faculté des Sciences de l’Université de Ngaoundere.